Concert ACDC

Restez à l’affût

icone lunettes star

TRACKER L’ARTISTE

Soyez le premier à connaître les prochaines dates de leur/sa tournée ! 307 Fans ont déjà pris les devants et vous ?

icone concert

PARTICIPEZ À SA VENUE

Ne manquez plus le concert de votre artiste favori en sécurisant vos places dès maintenant.

A
A

À PROPOS DE ACDC

Le groupe AC/DC est l’un des grands groupes de hard rock de tous les temps, avec Metallica, Iron Maiden et Guns N’Roses. Son nom vient de l’argot « à voile et à vapeur », mais signifie littéralement « courant alternatif, courant continu ». AC/DC est devenu célèbre grâce à la performance des frères guitaristes, Angus et Malcolm Young qui créent des mélodies populaires et énergiques entre le hard rock, le heavy métal et le rock métal pur et dur. Leur disque se vendait à plus de 200 millions d’exemplaires, dont près de 70 millions aux États-Unis.

Angus et Malcolm Young étaient nés en Écosse, à Glasgow, respectivement en 1959 et 1953. La famille Young décide de migrer vers l’Australie en 1963. Pendant ce temps Angus et George Young, leur frère aîné était membre du groupe de rock, les Easybeats. /n Dix ans plus tard, en 1973, les frères Young décident de former leur groupe, nommé AC/DC, et sort leur premier single « Can I Sit Next To You », produit par Albert Productions, la maison de production de George Young. En 1974, Mark Evans à la basse et Ronald Belford Scott di Bon Scott au vocal, renforce le groupe.

Basé à Melbourne, le groupe sort leur premier album « High Voltage », puis un deuxième album « TNT », la même année en 1975. Puis arrive ensuite la sortie d’un nouvel album, « Dirty Deeds Done Dirt Cheap » en 1976, qui signe leur entrée dans la scène du rock mondial, notamment avec la signature avec la maison de disques Atlantic Records. Des succès sans précédent et des changements marquent l’ascension du groupe avec la sortie de « Let there be rock » en 1977, d’un clip vidéo blasphématoire jugé de satanique avec le titre de « Let there be rock », le remplacement de Mark Evans par Cliff Williams à la basse, Powerage en 1978 et Highway to Hell en 1979. Jusqu’en 1980 où il perd leur lead vocal, Bon Scott, après une soirée bien arrosée à Londres.

Le groupe recrute un nouveau chanteur, aux voix très rauque et très basse en la personne de Brian Johnson, originaire de New Castle. Très vite, il maintient le rythme et la maturité, et sors « Back in Black » à l’été 1980. Choisis comme l’un des meilleurs albums de rock de tous les temps, plus de 10 millions de disques ont été vendues aux États-Unis. L’année suivante, une tournée mondiale grandiose a été programmée, avec des démonstrations de feux d’artifice lors des spectacles, et même des canons lors de la promotion de l’album « For Those About To Rock » en 1981. Puis jusqu’en 1983, sort « Flick To Switch », qui marque une reformation au niveau des membres avec le départ de Phill Rudd par Simon Wright et de Malcolm Young. En 1985, après la sortie de « Fly on the Wall », leur album « Who made who » devient la bande originale du film « Maximum Overdrive », une histoire tirée du roman de Stephen King. Puis les autres sorties d’albums furent un échec jusqu’au milieu des années 1990, bien que des albums live ont été ajoutés pour satisfaire les fans.

En 1995, AC/DC revient sur la scène du hard rock avec la sortie de « Ballbreaker », qui contient le nouveau titre de « Hard As A Rock », un album produit par le producteur des Red Hot Chili Peppers et d’Aerosmith, Rick Rubin. La sortie du clip vidéo de « Hard As A Rock » nous rappelle même les scènes du film Mad Max 3, Au-delà du dôme du tonnerre, qui fut un grand succès mondial, et le renouement de l’ancien membre Phil Rudd avec les ténors du groupe. Cinq ans plus tard, le groupe sort « Stiff Upper Lip », un album signé George Young, et qui contient des titres comme « Stiff Upper Lip », « Hold Me Back » ou encore « All Screwed Up ». Pour la première fois, le groupe s’exhibe au stade de France avec des shows grandioses, fidèle à leur image, écran géant et feux d’artifices, plus d’un milliers de spectateurs se bousculent pour voir les riffs raffs d’Angus Young à guichets fermés.

Ensuite, en 2008, sort « Black Ice », qui devient très vite numéro 1 dans les pays Anglo-Saxons et la France, avec le single de « Rock n’roll train ». Suite à des problèmes de santé de l’un de ses piliers, Malcolm et George Young, les prochains concerts ont été annulés, si bien que le groupe n’a pu sortir qu’un album « Rock or Bust » en 2014. En 2016, Brian Johnson cède la place de lead vocal à Axl Rose, le chanteur des Guns N’Roses, qui souffre du syndrome de Barrett. En 2017, Angus perd ses deux aînés Malcolm et George Young.